Chien ou chiot, que choisir ?

 

Moss Del Cour Lemoine

Les chiens de berger sont des outils  indispensables aux éleveurs de moutons.

Pour bien  former les border collies,  une expérience comme conducteur est absolument nécessaire, une lecture du mouton  est indispensable afin d’être capable de bien analyser l’attitude du chien sur le mouton.

Le type de travail, la race de mouton devront aider au choix de la lignée de travail.

En Belgique, peu de bergers professionnels sont présents dans la compétition de conduite sur troupeau.

Beaucoup de border collies sont destinés uniquement à la discipline sportive.

Cette inversion de logique, rend le choix du chien plus difficile car le chien sera confrontés à différents type de moutons : rapides, têtus lourds, habitués au chien, ne connaissant pas le chien.

Choisir un chien ou un chiot , les réflexions à prendre en considération :

  • Travail en exploitation, ou conduite sportive
  • Race de moutons et caractéristiques de la race
  • Délai d’utilisation du chien afin de délivrer la formation nécessaire
  • Expérience du conducteur
  • Lignées d’origine du chien/chiot
  • Expériences du chien/chiot

Il faut se rappeler qu’il n’existe pas de mauvais border collie, mais que l’environnement de travail doit lui être adapté.

J’aime rappeler la citation d’ Albert Einstein :

Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre , il passera sa vie à croire qu’il est stupide.

Il n’existe  pas une seule réponse à la question :

Que choisir un chien ou un chiot ?

Il vous revient de bien évaluer la situation.

Goly – 7 semaines

 

 

 

 

 

 

Publicités

Scottish Days – Waterloo 08/2017

Sur le site historique de la ferme de Hougoumont, lors des Scottish Days, un concours international de classe 3 a été organisé. Alec a participé.

Le terrain était difficile suite à l’étranglement qui poussait le chien a couper la ligne. L’ambiance festive très bruyant rendait également le concours difficile.

J’étai le juge de ces deux journées sportives, et j’ai eu l’occasion de voir concourir des chiens venus d’Allemagne, des Pays-Bas et de Belgique.

La télévision et la presse relataient ces festivités.

Numériser.jpeg

Freebirch open 2017 – Chesterfield- UK

Alec est né chez Chloé Cropper, fils de sa Fly. Il a ensuite travaillé avec David Wood.

Alec a été invité en 2016 au Freebirch open, sur ce terrain se joue la qualification nationale pour l’Angleterre. Il s’agit de la région où Alec a commencé sa carrière de chien de troupeau .

Les distances de parcours sont extraordinaires, les trials sont gérés différemment qu’au Pays de Galles, la vitesse est un élément qualificatif au détriment de la précision.

Alec et Lad ont participé efficacement  , ils ont réussi la recherche (si longue…) les portes, cependant il manquait non pas la précision du parcours mais une seconde pour achever le trial et se faire qualifier.

Cette année, 2017, je ne pense pas que Lad aura une forme physique suffisante, et je présenterai Alec et Rock à ce concours.

 

 

Entrainements

Pour former un chien de berger, il faut cinq années.

Avant de commencer, le chiot doit revenir quand on l’appelle et se coucher à la demande.

Goly - 7 semaines
Goly – 7 semaines

Le chiot sera mis en présence de mouton, il « se déclarera » et naturellement conduira le troupeau vers l’homme.

Goly dès 4 mois s’est déclaré

Ensuite il faut le commander par la voix et lui apprendre la gauche : « Come Bye »

et la droite « Away »,
la qualité de ces mouvements définira la qualité du travail ensuite.

Lad fait ces mouvements avec style.

Après la voix l’apprentissage des ordres au sifflet, permettra de ne pas hurler et assure une conduite plus calme pour le chien.

Sifflet du berger
Sifflet du berger

Le sifflet du berger est particulier , et permet de moduler énormémént de sons: le travail au sifflet.

Le chien est entrainer régulièrement,  10 minutes par jour.

Il faut également lui donner le plus d’expérience possible afin de développer sa confiance en lui, de  lui faire sentir différentes races de moutons.

Moss à l’entrainement . 

 

 

Pre-Continental 2014

Lad  -  Main Field 2014
Lad – Main Field 2014

 

Le Pre-Continental est un concours de niveau européen, il s’agit d’une rencontre annuelle des 100 meilleurs chiens européens. Il est l’occasion de comparer le niveau national de nos chiens à un haut niveau de compétition.

Cette fois Lad et Moss participent  à un concours qui se déroule sur 3 terrains différents à Hoogwoud au Pays-Bas.

Ce concours réunit 10 nations différentes et 100 concurrents.
Un concours habituel a une durée de 12 minutes et un Outrun de 500m.  Au Pre-continental le recherche se fait sur 1km, et le temps de parcours est de 20 minutes. Cela demande un effort considérable au chien.

Pour compliquer les choses, ils doivent participer le même jour à deux parcours, dont le double ourtrun .
Par une température de près de 35° leur organisme est soumis à très rude épreuve.

Cette année, la compétition s’arrête entre 12h et 15h afin de préserver moutons et chiens.
Les chiens en cours de compétition  sont autorisés à  plonger dans un bac d’eau fraîche mis à leur attention sur les terrains.

Cette année, en plus de l’hydrothérapie, ils avaient travaillé leur forme physique  en me suivant à bicyclette plusieurs jours avant la compétition.
Cela fut concluant car Moss et Lad ont réussi les 3 parcours imposés , y inclus le double outrun.

Moss se classe 53ème et Lad 54ème sur 100 concurrents avec respectivement 84 points et 82 points.

Un total 39 chiens ont été incapables de réaliser ce parcours.

PRECONTINENTAL 2014

PRECONTINENTAL 2014 2

Sheepdogs trialing